Les chiens présentés ici sont ceux qui présentent des problèmes de comportement, mais qui peuvent néanmoins s'adapter à une vie de chien de compagnie.

Leur éducation (ou rééducation) a été commencée au refuge (ou en famille d'accueil parfois) et le travail sera à continuer chez vous. L'adoption devra donc se faire sur un temps plus long que pour un chien lambda, avec plusieurs visites au refuge, voire quelques cours d'éducation avec le chien pour qu'il s'habitue progressivement à ce changement.

Ces adoptions doivent se faire de manière réfléchie, avec l'engagement de la totalité du foyer.

Mais c'est surtout un acte d'amour fort envers un chien qui a peu de chance d'être adopté...

Jane
Née en 2014 et entrée au refuge en 2015
 

Jeune, jolie, indépendante : voilà les qualificatifs qui me définissent le mieux ! Il faut dire que durant ma première année de vie, les rares contacts que j’ai eu avec l’humain n’ont pas dû être agréables… Alors forcément, c’est dur de refaire confiance aux humains après… J’ai beaucoup progressé au refuge, mais maintenant, il me faudrait une famille à moi pour continuer à évoluer.

Au vue de mes peurs actuelles, il faudrait  que vous remplissiez les conditions suivantes :

·         Au moins un autre chien : La présence de mon copain de box (si possible un mâle joueur) est indispensable pour que je sois bien. Et puis je copie beaucoup, donc cela m’aide à évoluer. Pas de petit chien par contre, je joue vraiment trop violemment…

·         Une famille calme et très patiente : Des enfants qui courent partout, très peu pour moi ! Je préfèrerais un ou deux adultes, à la rigueur des adolescents, mais pas de famille nombreuse quoi…  Je vais avoir besoin de temps pour m’habituer à vous, à ma nouvelle vie. Une de mes sœurs a été adoptée et elle s’est habituée, mais il lui a fallu des mois.

·         Un environnement calme : maison avec ou sans jardin, appartement, l’important c’est que vous puissiez me balader dans un endroit où je ne sois pas en stress constant, à la campagne ou dans un lieu résidentiel tranquille.

·         Un zeste de psychologie canine et d’humilité : que vous ayez eu des dizaines de chiens ou aucun et que vous m’adoptiez avec un copain du refuge ou pas, nous sommes tous différent. Il faudra s’adapter à moi, à mes peurs et m’aider à trouver le meilleur moyen de les affronter. L’avantage, c’est que j’ai surement pleins de choses à vous apprendre !

Si vous avez envie de prendre votre temps et de créer une relation particulière avec un chien spécial, c’est surement moi qu’il vous faut !

Jack

American staffordshire
Né le 5/12/2014
et entré au refuge en novembre 2016


Chien de catégorie 1

Je suis un chien très tonique, et personne ne m'avait appris comment me comporter "gentiment", alors je me comportais toujours comme un chiot même si j'ai passé l'âge !
Heureusement, les salariées du refuge ont repris mon éducation, et maintenant je sais mettre mon harnais, marcher en laisse, m'assoir, me coucher, rapporter ma balle...
J'ai besoin d'une famille qui continuera le travail, parce que j'ai encore tendance à sauter et mordiller quand je monte en excitation. Pas d'enfant, du temps, des bonnes connaissance en éducation canine en positif et je deviendrai un chien formidable. Qui souhaite se lancer dans l'aventure avec moi ?

 

 

Plus de photos

Gipsy

Cane corso
Née en 2011 et entrée au refuge en 2016

J’ai été exploitée pour de la reproduction, et au refuge je découvre enfin une vie plus sympa. Mais de ce passé, je garde quelques traces, en particulier l’envie de faire surtout ce que je veux… Par contre, quand j’ai envie de travailler avec vous, quel  bonheur !

 

Mes conditions de vie requises :

 

·         Un mâle très sociable ou pas d’autre chien : Avant d’arriver au refuge, je vivais avec mon copain Hatos, et nous avons fait les 400 coups ensemble. En fait, c’est surtout moi qui prenais les initiatives, mais comme il me suivait partout… A deux on se sent plus fort, alors…

 

Quand je m’énerve j’ai tendance à passer mes nerfs dessus, donc si vous avez un autre chien, il faudra vraiment qu’il soit cool pour qu’on s’entende bien.

 

·         Pas de jeune enfant ou de personne âgée ou handicapée : Je suis gentille, mais très brute. Avec mes 50 kilos, je bouscule souvent les salariés du refuge, mais ils sont habitués et ne tombent pas (enfin pas toujours)…

 

·         Un maitre prêt à s’investir dans mon éducation avec des solides connaissances en éducation positives : Je supporte très mal la frustration, et il m’est arrivé de me retourner contre la personne qui me tenait en laisse. Maintenant, j’ai compris qu’on pouvait collaborer avec les humains, et je suis une chienne très studieuse. L’éducatrice qui s’occupe de nous adore travailler avec moi et me balader, mais il faudra des mois (voir des années) pour que je ne pense plus qu’à faire ce qu’on me demande. Un investissement constant, une bonne lecture du chien et de la précision dans le travail, voilà la recette gagnante pour faire de moi une compagne formidable.

 

·         Un jardin vraiment très bien clôturé ou un appartement : Malgré ma taille, je suis assez forte pour trouver les trous, et dehors je chasse… Les agriculteurs à côté de chez mon ancien propriétaire n’avaient pas apprécié du tout !

 

Si vous remplissez ces conditions, je vous accompagnerais partout. Et avec moi, vous serez bien protégé…

 

 

Plus de photos